Faire des travaux dans sa résidence secondaire pour payer moins d’impôts

Qui ne rêverait pas de payer moins d’impôts ? Sachez que ce n’est pas impossible. Pour pouvoir atteindre cet objectif, vous avez accès à de nombreuses solutions. Découvrez, dans cet article, quelques moyens à entreprendre afin de diminuer les sommes à payer pour vos impôts.

Les impôts sur la résidence secondaire

Une résidence secondaire, ou résidence occasionnelle, se présente comme un logement de villégiature. Les locataires ou les propriétaires d’une résidence secondaire y demeurent pendant une courte période, lors des vacances, ou encore durant les week-ends. Elle n’est pas à confondre avec un logement de ménage qui se trouve à proximité du lieu de travail et des activités de son locataire ou de son propriétaire. Une résidence secondaire peut également être un investissement locatif.

Par ailleurs, ce type de résidence est soumis à différents types d’impôts tels que la taxe foncière et la taxe d’habitation et d’enlèvement des déchets ménagers. Même si l’habitation n’est pas habitée pendant toute l’année, son propriétaire ou locataire devra s’émanciper des impôts locaux.

Autre point essentiel à savoir : la redevance télé ne sera pas à payer ; étant donné que cette taxe ne concerne que les résidences principales.

Les astuces pour bénéficier d’une réduction d’impôts

Afin de réduire votre facture d’impôts, la meilleure solution est d’entreprendre des travaux dans votre résidence secondaire. Certes, cette solution vous fera effectuer d’importantes dépenses, mais au moins des avantages en découleront.

Rénover la salle de bain ou repeindre la cuisine vous aideront à améliorer votre maison tout en maintenant la valeur de votre bien immobilier. Par ailleurs, effectuer une rénovation ne contribue pas à l’augmentation de la valeur de votre bien.

Même si vous aménagez une nouvelle véranda, construisez une piscine, ou encore si vous ajoutez un autre étage à votre maison, il ne s’agit que d’une impense que vous ne pourrez pas déduire de votre déclaration d’impôt. Par contre, vous avez le droit de revendiquer les frais au cas où vous vendriez votre bien immobilier.

Faire des travaux en respectant l’écologie

En principe, les investissements qui ont pour but d’économiser et de protéger l’environnement peuvent être déductibles dans leur totalité, malgré le fait qu’ils créent une augmentation de la valeur fiscale de votre bien.

Pour diminuer votre facture fiscale, voici quelques moyens à adopter : isoler vos fenêtres afin de limiter les déperditions énergétiques, ou vous procurer un nouveau lave-vaisselle ou un nouveau four s’ils sont compris dans la valeur de votre bien immobilier et s’ils consomment beaucoup trop d’énergie.

Cependant, il est important de faire attention aux spécificités cantonales, et se rappeler qu’en cas d’une nouvelle construction, ces investissements sont comptés dans le coût de construction et ne sont pas, par conséquent, déductibles.

Les types de travaux pour une résidence secondaire

L’objectif en effectuant des travaux dans une résidence secondaire en terme de réduction d’impôts est de créer des charges qui vont effacer une partie ou l’intégralité des revenus fonciers ou également du revenu global. Autrement dit, vous pouvez déduire les coûts de vos travaux. Dans ce genre de situation, on parle de réduction de base imposable.

Les travaux déductibles vous donneront la possibilité de venir en charge sur vos revenus fonciers. Ces charges en question vont permettre de baisser votre base imposable, et de ce fait, réduire vos impôts et les prélèvements sociaux qui y sont attachés. Bref, pour diminuer vos taxes, vous devrez vous lancer dans un programme de travaux. Néanmoins, vous devez savoir que tous les travaux ne sont pas déductibles.

On distingue généralement trois catégories de travaux. La première catégorie englobe les dépenses d’entretien et de réparations qui sont, en principe, déductibles. La seconde catégorie concerne les dépenses d’amélioration qui ne seront déductibles que pour le cas d’immobilier d’habitation, mais non pas de bureau, ni de commerce, ni de parking.

La dernière catégorie compte les dépenses de construction ou de reconstruction qui ne sont pas déductibles des revenus fonciers. Par ailleurs, la limite est assez étroite entre ces différentes catégories. Vous devez, de ce fait, être très précis quant aux travaux que vous exécutez.

En résumé, même si vous effectuez des travaux qui vous coûtent assez cher dans votre résidence secondaire, vous pouvez quand même gagner un certain avantage. Vous pouvez réduire votre facture fiscale, et vous payerez moins d’impôts.

Nous avons pu voir ici que tous les travaux ne sont pas forcément déductibles des impôts, de ce fait, vous devez faire certains calculs pour vous permettre de connaître la somme que vous devez vous acquitter en terme d’impôts.

Nous mettons à votre disposition un outil qui vous permettra de faire un point sur votre situation fiscale pour trouver des solutions de défiscalisation.

Faire des travaux dans sa résidence secondaire pour payer moins d’impôts
5 (100%) 1 vote

Continuez votre lecture: